Skip to main content
Éditorial

Publication du 30 Septembre 2020

28 septembre 2020

Dans toutes les sociétés, on se préoccupe du sort de la jeunesse.  Les parents diront qu’à leurs yeux leur progéniture aura toujours besoin de leur protection. La société a souvent peur d’une jeunesse qui se « détériore » et qui se laisse aller dans une insouciance qui dépasse tout entendement. Aujourd’hui on se plaint des activité « carwash » et des soirées « rabbòday » qui pour certains sont les preuves d’une nation en pleine dégringolade. Il est fréquemment avancé que les jeunes ne suivent plus les bons modèles, que l’argent facile est devenu la seule boussole de jeunes gens perdus dans un monde inconnu. On prétend aussi que la musique moderne ne porte plus de messages à éclairer les pas des moins âgés. Qui oserait comparer le vide du rap créole à la musique porteuse d’espoir de Emmanuel Charlemagne ? 

On dit que chaque individu est révolutionnaire avant ses trente ans et devient plus conservateur avec l’âge. Il est donc évident que les vieux d’aujourd’hui oublient surtout qu’ils étaient les jeunes d’hier et que les pratiques de leurs jeunesses étaient critiquées aussi en leur temps.  C’est souvent un habitué du club Le Lambi et de Couplé Cloué qui fait la leçon aux plus jeunes tombés dans le dévergondage. On a aussi tendance à oublier que ce sont les jeunes qui décident de l’avenir et avec raison car ce sont eux qui y vivront. Il leur revient donc de construire le monde qu’ils veulent pour eux et pour leurs enfants. Les moins âgés ont souvent des difficultés à comprendre que les générations s’expriment différemment à travers le temps ; si le rythme du rap peut leur (les moins jeunes) paraitre trop rapide pour faire passer un quelconque message, il est indéniable que les lettres d’un Blaze One, d’un Master J ou de BIC n’ont rien à envier aux chanteurs des temps passés. Et ces rappeurs s’expriment sur un rythme diffèrent, c’est parce que le monde change et par conséquent ses modes d’expressions aussi. Dans une réalité où tout va plus vite, les messages doivent se mettre au pas. 

Il ne servira à rien de s’enfermer dans une comparaison entre générations. D’ailleurs, les jeunes d’aujourd’hui seront les vieux de demain. Et même si cela peut paraitre bizarre, ce sont les fans de Tony Mix qui critiqueront les modes de divertissement de demain, un habitué des « carwash » qui prêchera pour l’adoption de meurs plus saines. Le monde tourne et les pratiques tournent avec. Avec le temps, on oublie un peu de tout, même sa jeunesse qu’on croyait chérir plus que tout. Finalement, on change tous pour le mieux, pour nos enfants et pour l’avenir qu’on aimerait les voir construire.

C’est la raison pour laquelle à Xaragua Magazine, nous voulons encourager les jeunes à bouleverser ce monde pour créer la leur. Car à force d’y avoir vécu, les plus âgés finissent souvent par se résigner et à croire que les injustices et nos manquements doivent faire partie du paysage. Il n’y a pas de révolution ou de réforme sans jeunesse, il n’y a pas de monde meilleur non plus. Toutefois, il faudra songer qu’entre deux parties de Rabòday, les jeunes doivent prendre le temps de lire et de s’instruire aussi car c’est en se hissant sur les épaules des vieux qu’on construit un monde meilleur que la leur. Sans ce savoir, il est impossible de ne pas reproduire les erreurs de passés. Jeunesse, osez et osez encore ! Personne d’autre ne le fera à votre place. 
 

Aidez Xaragua Magazine à rester indépendant

 

Rejoignez cette communauté qui aide les journalistes et collaborateurs de Xaragua Magazine à garder leur liberté de pensée

 

Impliquez-vous en faisant un don

Articles dans cette publication

Publications antérieures

Publication du 30 Avril 2022

Le “ Mois Blanc” à Xaragua Magazine...

Publication du 31 Janvier 2022

L’ESPOIR EST ENCORE PERMIS

HAÏTI DOIT SURVIVRE ET SURVIVRA

En acceptant l’invitation d’écrire l’éditorial coiffant cette dernière livraison de Xaraguamag pour 2021, je n’avais pas encore une opinion bien…

Publication du 30 Septembre 2021

Le grand sud face à son destin après le tremblement de terre du 14 août 2021

 

Publication du 31 Aout 2021

Le tremblement de terre du 14 Aout 2021

 

Publication 31 Juillet 2021

l'avenir inquiétant d'Haiti

Publication du 15 Juillet 2021

Le temps qui passe et ses confusions destructrices de l’homme haïtien

Publication du 7 Juillet 2021

La Grand’Anse en éveil

Publication du 30 Juin 2021

La fête des pères nous donne l'occasion de redécouvrir de jolis textes qui évoquent la fonction paternelle, ses joies et ses mérites. Voici quelques…

Publication du 15 Mai 2021

Jacmel et ses traditions

 

Publication 30 Avril 2021

Haiti quoi faire!

Publication du 22 Avril 2021

Les Nippes à l'honneur

Publication du 31 Mars 2021

III. Violence à l’égard des femmes

45. Déclaration sur l’élimination de la violence à l’égard des femmes

L’Assemblée générale,

 Considérant qu’il…

Publication du 15 Mars 2021

Femme haïtienne!

 

Publication du 28 Février 2021

Le monde change, sauf les imbéciles qui ne changent pas, dit-on.

 

Publication du 15 Février 2021

Le Carnaval, un sujet presqu’aussi vieux que le temps. Il a pris diverses formes et des sens variés au gré des civilisations et des coutumes des…

Publication du 31 Janvier 2021

2021, une année nouvelle. Une parmi tant d’autres qui se sont succédées. Elle est sans doute une de celles qui suscitent le plus d’attentes car elle…

Publication 15 Janvier 2021

Le temps qui passe

Publication du 30 Decembre 2020

Nous sommes à la fin du mois  de décembre de l’année 2020, une année qui a été par contraste la plus courte pour certains et la plus longue aussi pour…

Publication du 15 Décembre 2020

Le chaos, tout comme le Bing bang, peut être l’occasion de proposer, d’organiser et d’ordonner.

Lorsqu’un groupe d’individus se reconnaît des…

Publication 30 Novembre 2020

Mwa novanm, mwa Vètyè. Yon mwa ki chaje siyifikasyon pou nou pèp Ayisyen, pou tout lòt pèp nwa sou la tè e pou tout pèp alawonnbadè . Nan dat 18…

Publication du 15 Novembre 2020

Situé dans la région occidentale de l'île d'Haïti, et placé au  Sud-Est de la Péninsule de Tiburon, il s'étend entre la rivière des Côtes de Fer  et…

Publication du 31 Octobre 2020

Octobre : un mois mémorable pour les Haïtiens

Beaucoup d’évènements importants de l’histoire d’Haïti ont eu lieu  au mois d’octobre. On ne comprendra…

Publication du 15 Septembre 2020

Jacmel, au fil des ans!

Publication du 31 Août 2020

Xaragua dit non au problème racial et plaide en faveur d’un monde plus équitable.

Publication du 31 juillet 2020

Une nouvelle bougie pour Xaragua Magazine ! Quatre ans déjà ! Il a fallu de longues et intenses réflexions pour trouver la meilleure façon de…

Publication 30 Juin 2020

Le monde se souviendra du mois de Juin de l’année 2020.

Publication 31 Mai 2020

Le mois de Mai dans la tradition Haïtienne

Publication 30 Avril 2020

Au-delà des aspects négatifs de la Covid-19 !

 

Publication 31 Janvier 2020

10 ans plus tard ou en sommes nous?

Publication 31 Décembre 2019

Xaragua, un magazine en constante évolution !

 

Publication 30 Novembre 2019

Xaragua et son plaidoyer en faveur de « l’éducation pour tous »

 

Publication 31 Octobre 2019

Xaragua et son plaidoyer pour une société sans préjugés

Publication 30 Septembre 2019

Xaragua à la recherche de vrais modèles

Publication 31 Août 2019

Xaragua, sa voix, ses engagements et son avenir

 

Publication 15 Août 2019

Tant vaut l’homme, tant vaut la nation

Publication 31 Juillet 2019

Xaragua, Un nouveau départ!