Skip to main content
Éditorial

Publication du 31 Janvier 2022

31 janvier 2022

L’ESPOIR EST ENCORE PERMIS

L’ESPOIR EST ENCORE PERMIS

En dépit des signaux négatifs ou contradictoires qui nous viennent de la patrie commune, nous avons encore de bonnes raisons d’espérer. De croire que les forces vives de la Nation finiront par trouver une issue favorable à la violence et aux drames qui détruisent à petit feu la société haïtienne : le chômage, l’analphabétisme, la pauvreté, l’insécurité, l’inexistence de soins de santé, etc.  Au cours des rencontres tenues à Bâton-Rouge, en Louisiane,  durant la troisième semaine de janvier, des représentants  de larges secteurs de la vie nationale sont parvenus, avec les bons offices de la communauté internationale, à convenir d’une proposition assez réaliste de sortie de crise.  Ils ont ainsi recommandé la mise en place d’un exécutif bicéphale; la désignation immédiate d’un président et d’un premier ministre de consensus; la mise en place d’un gouvernement de compromis où chacun ferait sa part en plaçant l’intérêt national au-dessus des querelles de partis. 

À ces encourageantes déclarations d’intention se sont ajoutés dans les derniers jours du mois des actes concrets qui confortent notre optimisme, néanmoins  prudent : la participation à une élection menée en toute indépendance par des protagonistes de bonne foi; le choix de deux candidats possédant un niveau raisonnable de compétences pour occuper les deux hautes fonctions en jeu : celle de président intérimaire, remportée par l’ancien gouverneur de la Banque centrale, Fritz Alphonse Jean qui s’est fait un nom sur la scène politique à partir de sa rampe de lancement de Sainte-Suzanne ; celle de premier ministre qui revient à l’ancien parlementaire Stevens Benoît, réputé pour un jugement équilibré, une  intégrité jamais prise à défaut et un sens admirable du compromis. Deux bonnes nouvelles donc!

Avec le choix de ces deux personnalités à la tête de l’État, on est très loin des équipes dirigeantes formées de gens n’ayant aucun titre de compétence approprié, aucune expérience de la gestion de la chose publique, aucune vision de l’avenir de ce pays meurtri par des transitions qui n’en finissent pas. Bref,  aucune aptitude à gérer un pays qui a besoin de leaders portés vers le dialogue, réputés pour leur moralité et capables à la fois de fermeté et de souplesse en toutes circonstances. Cela ne suffira pas, mais c’est le signe d’un bon départ. Mettons donc le cap sur l’avenir avec le sourire sur les lèvres et en gonflant nos muscles.

Plusieurs notes sombres sont toutefois venues s’ajouter au tableau global de cette fin de mois avec l’inondation du Parc Caracole dans le Grand Nord, les multiples secousses sismiques qui ont semé la terreur dans les Nippes et le Grand Sud, la persistance de l’insécurité dans la région métropolitaine de la Capitale. Sur la scène politique, les dernières dépêches de presse font état d’un certain refus du Sénat de cautionner la nomination de nouveau président et du premier ministre. Il faut souhaiter que ce différend sera de courte durée et qu’il en sorte un compromis honorable pour chacun et pour tous.

À ce carrefour de la vie nationale, nous avons déjà vu pire que cela. Et le pays s’est relevé chaque fois qu’on pensait qu’il avait touché le fond et qu’il ne remonterait pas à la surface. Ce qui inquiète le plus maintenant, c’est la hausse énorme du nombre de compatriotes qui déclarent, dans un sondage officiel, qu’ils sont disposés à quitter le pays. Avec Magali Comeau Denis, la diva d’Aquin, à la tête de la Commission pour la recherche d’une solution haïtienne à la crise, Xaragua Magazine se réjouit de voir le Grand Sud contribuer au plus haut niveau à la régénérescence qui s’annonce pour l’ensemble du pays.

 

Aidez Xaragua Magazine à rester indépendant

 

Rejoignez cette communauté qui aide les journalistes et collaborateurs de Xaragua Magazine à garder leur liberté de pensée

 

Impliquez-vous en faisant un don

Articles dans cette publication

Publications antérieures

Publication du 30 Avril 2022

Le “ Mois Blanc” à Xaragua Magazine...

HAÏTI DOIT SURVIVRE ET SURVIVRA

En acceptant l’invitation d’écrire l’éditorial coiffant cette dernière livraison de Xaraguamag pour 2021, je n’avais pas encore une opinion bien…

Publication du 30 Septembre 2021

Le grand sud face à son destin après le tremblement de terre du 14 août 2021

 

Publication du 31 Aout 2021

Le tremblement de terre du 14 Aout 2021

 

Publication 31 Juillet 2021

l'avenir inquiétant d'Haiti

Publication du 15 Juillet 2021

Le temps qui passe et ses confusions destructrices de l’homme haïtien

Publication du 7 Juillet 2021

La Grand’Anse en éveil

Publication du 30 Juin 2021

La fête des pères nous donne l'occasion de redécouvrir de jolis textes qui évoquent la fonction paternelle, ses joies et ses mérites. Voici quelques…

Publication du 15 Mai 2021

Jacmel et ses traditions

 

Publication 30 Avril 2021

Haiti quoi faire!

Publication du 22 Avril 2021

Les Nippes à l'honneur

Publication du 31 Mars 2021

III. Violence à l’égard des femmes

45. Déclaration sur l’élimination de la violence à l’égard des femmes

L’Assemblée générale,

 Considérant qu’il…

Publication du 15 Mars 2021

Femme haïtienne!

 

Publication du 28 Février 2021

Le monde change, sauf les imbéciles qui ne changent pas, dit-on.

 

Publication du 15 Février 2021

Le Carnaval, un sujet presqu’aussi vieux que le temps. Il a pris diverses formes et des sens variés au gré des civilisations et des coutumes des…

Publication du 31 Janvier 2021

2021, une année nouvelle. Une parmi tant d’autres qui se sont succédées. Elle est sans doute une de celles qui suscitent le plus d’attentes car elle…

Publication 15 Janvier 2021

Le temps qui passe

Publication du 30 Decembre 2020

Nous sommes à la fin du mois  de décembre de l’année 2020, une année qui a été par contraste la plus courte pour certains et la plus longue aussi pour…

Publication du 15 Décembre 2020

Le chaos, tout comme le Bing bang, peut être l’occasion de proposer, d’organiser et d’ordonner.

Lorsqu’un groupe d’individus se reconnaît des…

Publication 30 Novembre 2020

Mwa novanm, mwa Vètyè. Yon mwa ki chaje siyifikasyon pou nou pèp Ayisyen, pou tout lòt pèp nwa sou la tè e pou tout pèp alawonnbadè . Nan dat 18…

Publication du 15 Novembre 2020

Situé dans la région occidentale de l'île d'Haïti, et placé au  Sud-Est de la Péninsule de Tiburon, il s'étend entre la rivière des Côtes de Fer  et…

Publication du 31 Octobre 2020

Octobre : un mois mémorable pour les Haïtiens

Beaucoup d’évènements importants de l’histoire d’Haïti ont eu lieu  au mois d’octobre. On ne comprendra…

Publication du 30 Septembre 2020

Dans toutes les sociétés, on se préoccupe du sort de la jeunesse.  Les parents diront qu’à leurs yeux leur progéniture aura toujours besoin de leur…

Publication du 15 Septembre 2020

Jacmel, au fil des ans!

Publication du 31 Août 2020

Xaragua dit non au problème racial et plaide en faveur d’un monde plus équitable.

Publication du 31 juillet 2020

Une nouvelle bougie pour Xaragua Magazine ! Quatre ans déjà ! Il a fallu de longues et intenses réflexions pour trouver la meilleure façon de…

Publication 30 Juin 2020

Le monde se souviendra du mois de Juin de l’année 2020.

Publication 31 Mai 2020

Le mois de Mai dans la tradition Haïtienne

Publication 30 Avril 2020

Au-delà des aspects négatifs de la Covid-19 !

 

Publication 31 Janvier 2020

10 ans plus tard ou en sommes nous?

Publication 31 Décembre 2019

Xaragua, un magazine en constante évolution !

 

Publication 30 Novembre 2019

Xaragua et son plaidoyer en faveur de « l’éducation pour tous »

 

Publication 31 Octobre 2019

Xaragua et son plaidoyer pour une société sans préjugés

Publication 30 Septembre 2019

Xaragua à la recherche de vrais modèles

Publication 31 Août 2019

Xaragua, sa voix, ses engagements et son avenir

 

Publication 15 Août 2019

Tant vaut l’homme, tant vaut la nation

Publication 31 Juillet 2019

Xaragua, Un nouveau départ!