Skip to main content
Éditorial

Publication du 15 Novembre 2020

07 novembre 2020

Peut-on développer le Sud’Est  sans le tourisme?

Situé dans la région occidentale de l'île d'Haïti, et placé au  Sud-Est de la Péninsule de Tiburon, il s'étend entre la rivière des Côtes de Fer  et le fleuve Pédernales qui marque sa frontière avec la République Dominicaine. Le département du Sud-Est est constitué de 10 communes et couvre une superficie de 2 034 km2. Baigné par la mer des Caraïbes, ce département, comme tant d’autres en Haïti, offre les potentiels adéquats qui permettraient un développement durable du pays et de la zone. Parmi les secteurs de développement, le tourisme est l’un des secteurs connus qui pourrait contribuer à  sa croissance économique. Ayant comme chef lieu la ville de Jacmel, ce coin de terre renferme de nombreuses caractéristiques recherchées pour l’exploitation des divers concepts du tourisme mondial. D’où l’importance de se poser la question : Peut-on parler du développement de ce département sans un plan touristique adéquat.

Le choix de reconnaître ce secteur et le développer, parmi tant d’autres activités humaines, pourrait par ses impacts nombreux et variés avoir un effet catalyseur. Le tourisme durable, par sa contribution potentielle pourrait avoir des retombées sur la  croissance économique et participer à la réduction de la pauvreté. Il pourrait aussi favoriser l’inclusion sociale, par une meilleure répartition des emplois, une accessibilité et une répartition plus équitable des ressources et un élargissement à une plus vaste participation de la population au tourisme.

Bien que l’attention portée au tourisme comme vecteur de lutte contre la pauvreté ne soit pas nouvelle, il pourrait travailler en synergie avec d’autres secteurs porteurs d’activités afin de porter des solutions innovatrices à notre économie, agonisante, en manque d’inspiration. Le tourisme est par ailleurs sollicité pour sa capacité à faire partager les valeurs et la diversité culturelles, ainsi qu’à faire connaître et reconnaître les patrimoines naturels et culturels. Quand on connaît les régions, les traditions, les individus, il est plus facile de s’y attacher et de vouloir les protéger. Attirer les consommateurs à découvrir leurs potentiels devrait être une priorité. 
 
Étant un secteur transversal qui draine ou exige l’avancement d’autres secteurs pour son développement, le tourisme faciliterait un développement endogène de l’agriculture, l’énergie, l’emploi, l’éducation, la santé pour ne citer que cela. Tout de ce département pourrait faire l’objet d’un plan global axé sur ces richesses. De la montagne pour les sorties et les excursions en pleine nature, des ses côtes pour les baignades et les sports nautiques tant recherchés comme le surf, de ses monuments historiques « fort Ogé », ses sites naturels « Bassin bleu » la culture à travers son Carnaval et ses masques, tout pourrait attirer la grand foule et contribuer à son patrimoine touristique.

Tout en demeurant économiquement viable, il présente toujours un vif défi. De nombreux concepts pourraient être exploités et leurs applications amélioreraient nos offres et notre façon de faire pour un tourisme durable. L’élaboration de lois et règlements adéquats sont de mise. La protection des ressources environnementales, le respect de l’authenticité sociale et culturelle des communautés d’accueil, la contribution à la compréhension interculturelle et à la tolérance, ainsi qu’à la répartition équitable du bénéfice et pour toutes les parties prenantes pourraient être un grand atout.

Cet élargissement des préoccupations associées au tourisme, préoccupations au départ centrées sur l’environnement et qui englobent maintenant les aspects sociaux et politiques, se manifeste également sur le plan des recherches et des attentes. 

Le tourisme implique en effet des déplacements, de la consommation, des aménagements, même minimaux, de ressources naturelles et culturelles. Les produits touristiques dépendent des ressources publiques et communes, telles que l’eau, les paysages, le climat, mais aussi les routes, les musées, les sites historiques. La production et la consommation des produits touristiques ne sont pas sans effets sur l’environnement économique, culturel, social et écologique, et ces effets peuvent être tant positifs que négatifs. 

La question de concilier les intérêts de l’ensemble des acteurs d’un territoire pour développer une région autour d’une approche de développement durable conserve donc toute son acuité. Concilier les enjeux économiques, sociaux et environnementaux passe ainsi par une adaptation de l’offre, notamment par l’adaptation ou la transformation des infrastructures d’accueil, mais également par l’adaptation de la demande. Le développement durable offre la possibilité de développer un territoire à partir de nouvelles pratiques qui considèrent non seulement les impératifs économiques, mais respectent également les populations locales tout en cherchant à minimiser les effets du tourisme sur l’environnement. Cette démarche peut même faire l’objet d’un positionnement s’appuyant sur un marché où la commercialisation et les opérations durables constituent un avantage comparatif. D’autres sous concepts ont vu le jour. Écotourisme, agrotourisme, tourisme de proximité, tourisme alternatif pour ne citer que cela pourraient  être exploités et constituer les points forts à son développement. 

Xaragua Magazine, par ses prises de position, aimerait porter ses lecteurs à la réflexion profonde. L’heure du réveil a sonné. Nous devons agir et prendre les décisions qui s’imposent.  Notre rôle prépondérant c’est de façonner, innover, travailler, améliorer et valoriser tout ce qui nous entoure pour rendre notre monde humainement habitable et vivable. L’heure à la réflexion a sonné et nous devons lutter pour ce secteur porteur d’espérance. N’étant pas le seul secteur de développement, nous encourageons nos compatriotes du Sud’Est  à comprendre les enjeux, que les potentiels de leur zone pourraient porter comme valeur ajoutée à son expansion et à sa croissance économique durable par le Tourisme. 
 

Aidez Xaragua Magazine à rester indépendant

 

Rejoignez cette communauté qui aide les journalistes et collaborateurs de Xaragua Magazine à garder leur liberté de pensée

 

Impliquez-vous en faisant un don

Articles dans cette publication

Publications antérieures

Publication du mois de Mars 2024

Qui l’aurait imaginé voir croire que 35 ans après 1986 Haïti serait encore sur la ligne de départ. Une ligne de départ, qui nous rappelle un jeu de…

Publication du mois d'Octobre 2023

Haïti: vers le canal de la dignité !

Dans l’histoire contemporaine d’Haïti et les relations internationales, en particulier sur le plan insulaire, …

Publication du 31 Juillet 2022

UN SEPTIÈME ANNIVERSAIRE, ÇA SE FÊTE

Publication du 30 Avril 2022

Le “ Mois Blanc” à Xaragua Magazine...

Publication du 31 Janvier 2022

L’ESPOIR EST ENCORE PERMIS

HAÏTI DOIT SURVIVRE ET SURVIVRA

En acceptant l’invitation d’écrire l’éditorial coiffant cette dernière livraison de Xaraguamag pour 2021, je n’avais pas encore une opinion bien…

Publication du 30 Septembre 2021

Le grand sud face à son destin après le tremblement de terre du 14 août 2021

 

Publication du 31 Aout 2021

Le tremblement de terre du 14 Aout 2021

 

Publication 31 Juillet 2021

l'avenir inquiétant d'Haiti

Publication du 15 Juillet 2021

Le temps qui passe et ses confusions destructrices de l’homme haïtien

Publication du 7 Juillet 2021

La Grand’Anse en éveil

Publication du 30 Juin 2021

La fête des pères nous donne l'occasion de redécouvrir de jolis textes qui évoquent la fonction paternelle, ses joies et ses mérites. Voici quelques…

Publication du 15 Mai 2021

Jacmel et ses traditions

 

Publication 30 Avril 2021

Haiti quoi faire!

Publication du 22 Avril 2021

Les Nippes à l'honneur

Publication du 31 Mars 2021

III. Violence à l’égard des femmes

45. Déclaration sur l’élimination de la violence à l’égard des femmes

L’Assemblée générale,

 Considérant qu’il…

Publication du 15 Mars 2021

Femme haïtienne!

 

Publication du 28 Février 2021

Le monde change, sauf les imbéciles qui ne changent pas, dit-on.

 

Publication du 15 Février 2021

Le Carnaval, un sujet presqu’aussi vieux que le temps. Il a pris diverses formes et des sens variés au gré des civilisations et des coutumes des…

Publication du 31 Janvier 2021

2021, une année nouvelle. Une parmi tant d’autres qui se sont succédées. Elle est sans doute une de celles qui suscitent le plus d’attentes car elle…

Publication 15 Janvier 2021

Le temps qui passe

Publication du 30 Decembre 2020

Nous sommes à la fin du mois  de décembre de l’année 2020, une année qui a été par contraste la plus courte pour certains et la plus longue aussi pour…

Publication du 15 Décembre 2020

Le chaos, tout comme le Bing bang, peut être l’occasion de proposer, d’organiser et d’ordonner.

Lorsqu’un groupe d’individus se reconnaît des…

Publication 30 Novembre 2020

Mwa novanm, mwa Vètyè. Yon mwa ki chaje siyifikasyon pou nou pèp Ayisyen, pou tout lòt pèp nwa sou la tè e pou tout pèp alawonnbadè . Nan dat 18…

Publication du 31 Octobre 2020

Octobre : un mois mémorable pour les Haïtiens

Beaucoup d’évènements importants de l’histoire d’Haïti ont eu lieu  au mois d’octobre. On ne comprendra…

Publication du 30 Septembre 2020

Dans toutes les sociétés, on se préoccupe du sort de la jeunesse.  Les parents diront qu’à leurs yeux leur progéniture aura toujours besoin de leur…

Publication du 15 Septembre 2020

Jacmel, au fil des ans!

Publication du 31 Août 2020

Xaragua dit non au problème racial et plaide en faveur d’un monde plus équitable.

Publication du 31 juillet 2020

Une nouvelle bougie pour Xaragua Magazine ! Quatre ans déjà ! Il a fallu de longues et intenses réflexions pour trouver la meilleure façon de…

Publication 30 Juin 2020

Le monde se souviendra du mois de Juin de l’année 2020.

Publication 31 Mai 2020

Le mois de Mai dans la tradition Haïtienne

Publication 30 Avril 2020

Au-delà des aspects négatifs de la Covid-19 !

 

Publication 31 Janvier 2020

10 ans plus tard ou en sommes nous?

Publication 31 Décembre 2019

Xaragua, un magazine en constante évolution !

 

Publication 30 Novembre 2019

Xaragua et son plaidoyer en faveur de « l’éducation pour tous »

 

Publication 31 Octobre 2019

Xaragua et son plaidoyer pour une société sans préjugés

Publication 30 Septembre 2019

Xaragua à la recherche de vrais modèles

Publication 31 Août 2019

Xaragua, sa voix, ses engagements et son avenir

 

Publication 15 Août 2019

Tant vaut l’homme, tant vaut la nation

Publication 31 Juillet 2019

Xaragua, Un nouveau départ!